Le Portail Écolo
Tous nos articles

5 astuces pour réussir un aménagement écologique

Fleur de rosier visitée par une abeille

Aménager son espace extérieur de façon écologique n’est pas si compliqué si on prend en considération quelques solutions simples à appliquer.

 

1. UN COUVRE-SOL EN REMPLACEMENT DE LA PELOUSE TRADITIONNELLE

La pelouse traditionnelle constituée de graminées, telle qu’on la connaît, s’avère très souvent exigeante en ressources (eau, engrais, traitements), ce qui conduit parfois à des actions préjudiciables pour l’environnement. En optant pour des végétaux de type couvre-sol, bien adaptés aux milieux découverts, vous évitez ainsi bien des problèmes. Vous bénéficiez ainsi d’une couverture originale et qui demande peu d’entretien.

Selon les conditions propres à votre milieu, vous pouvez notamment planter des espèces telles : thym serpolet, lotier corniculé, trèfle blanc, asaret, véronique rampante… et bien d’autres! Demandez conseil à votre centre jardin afin de planter des espèces parfaitement adaptées à votre milieu (ensoleillement, type de sol, humidité…).

Couvre-sol de trèfle
Le trèfle fait un bon couvre-sol. Photo: Pixabay

 

2. LE PISSENLIT SUR LE GAZON… UN AMI QUI NE FAIT QUE PASSER!

Souvent considéré comme indésirable, probablement en raison de son manque de discrétion, il sait pourtant se montrer très utile.

  •  Sa racine pivotante aère naturellement le sol
  •  Il attire des insectes pollinisateurs
  •  On lui prête certaines vertus culinaires

Quelque peu envahissant, certes, on peut toutefois admirer son magnifique jaune éclatant sur fond de verdure!

Fleur de pissenlit sur le gazon
Le pissenlit sur le gazon offre certains avantages

 

3. LES MASSIFS DE PLANTES INDIGÈNES

En pleine nature, les plantes poussent là où les conditions (sol, ensoleillement, humidité…) leur sont les plus favorables. Ce n’est pas différent dans vos plates-bandes. Voyez ce qui y pousse naturellement et identifiez ces espèces à l’aide d’un guide, si nécessaire. Si elles conviennent, vous n’avez qu’à procéder à un peu de désherbage pour contrôler leur croissance en de jolis massifs.

Vous y trouverez probablement : marguerite, trèfle, verge d’or, stellaire, aster, oxalide, salsifis, chénopode, vergerette, renoncule, épervière, onagre…

Pas d’entretien, ni d’arrosage et c’est gratuit!

Plantes variées dans une plate-bande
Certaines plantes indigènes, très résistantes, s’intègrent bien dans les plates-bandes

 

4.ATTIRER LES INSECTES POLLINISATEURS

Comme vous le savez sans doute, les insectes pollinisateurs jouent un rôle essentiel dans le cycle de vie des plantes (notamment pour l’obtention des fruits!). Malheureusement, les populations de certains insectes pollinisateurs, dont les abeilles, sont en déclin. Vous pouvez aménager vos plates-bandes avec des espèces qui attirent les insectes pollinisateurs. Parmi celles-ci, voici quelques suggestions: lavande, aster, capucine, cosmos, asclépiade, échinacée, bourrache, tagète, zinnia, thym, romarin, sauge, mauve, potentille, glycine, rosier…

Plant d'asclépiade avec insectes pollinisateurs
L’asclépiade attire des insectes pollinisateurs

 

5.PROFITER D’UN JARDIN COMESTIBLE

Pour joindre l’utile à l’agréable, créez un jardin comportant une variété de légumes comestibles biologiques. Vous pourrez ainsi à la fois en apprécier les saveurs et admirer le feuillage et les fleurs qu’ils produisent.

Plant de pommes de terre fleuri
Un jardin comestible permet également d’en admirer les fleurs

Publié le 12 mai 2020 par Elizabeth Lord

Classé sous: Jardin

Poursuivre votre lecture

Recevez l'infolettre du Portail Écolo

Choisissez un mode de vie écolo dès aujourd’hui